Suite des errances nocturnes de la semaine dernière… En sortant du métro Opéra, forcément, on tombe sur l’Opéra Garnier. Je suis à chaque fois surpris de la profondeur de champs que j’obtiens avec le FishEye, même en photo nocturne alors que l’ouverture est en général au maximum (2.8).