Il y a un effet très relaxant à regarder passer les bateaux sur le Bosphore à Istanbul, on est déjà assez loin de Paris, et l’on s’imagine encore partir plus loin en les regardant aller et venir, en se demandant d’où ils viennent et où ils s’en vont ?